50px

Nouvelle collaboration : SSVP de Montréal et Magasin-Partage Hochelaga 

29 novembre 2021

C’est avec grande fierté que la Société de Saint-Vincent de Paul de Montréal s’est impliquée dans le comité d’organisation du Magasin-Partage pour le quartier d’Hochelaga cette année. Le Regroupement Partage, avec l’aide d’autres organismes communautaires, met en place depuis 1986 des Magasins-Partage dans une multitude de quartiers montréalais durant le temps des fêtes.

Certains pourraient être portés à se questionner sur ce qu’est un Magasin-Partage. À cet égard, dans les mots du Regroupement Partage : « Le Magasin-Partage de Noël offre aux participants des aliments de qualité afin qu’ils puissent se concocter un bon repas au goût du temps des fêtes et ce, selon leur goût et leur besoin ». En bref, les Magasins-Partage visent à combler les besoins alimentaires des personnes vulnérables qui sont aux prises avec plusieurs difficultés dans la région de Montréal.

Cette formule prend la configuration d’un réel magasin, composé de denrées autant périssables que non périssables, et permet de donner la dignité de choix aux gens qui pourraient avoir l’habitude de recevoir des paniers d’aliments présélectionnés. De plus, le Magasin-Partage favorise l’inclusion sociale et offre une opportunité aux personnes concernées de s’intégrer dans un réseau d’entraide local. Comme le souligne le Regroupement Partage sur leur site Internet : « Les organisations qui composent notre réseau détiennent différentes expertises et sont susceptibles de leur venir en aide face aux nombreuses problématiques que leur apporte leur situation de pauvreté. »

Afin d’assurer un certain roulement, la contribution demandée est de 10% du coût du panier sélectionné. Ces montants sont ensuite réinvestis afin de pouvoir rejoindre et aider un plus grand nombre d’individus. De cette façon, les bénéficiaires savent qu’ils contribuent également à soutenir leur propre communauté.

Il est par ailleurs possible de constater que la pandémie a impacté le fonctionnement de cette action commune. En 2020, les organisateurs ont dû s’adapter et se tourner vers une distribution de paniers préconçus afin de se conformer aux demandes de la santé publique.
Cette année, les choses s’annoncent plus positives. Les rencontres hebdomadaires du groupe responsable de l’organisation de l’événement assurent une planification idéale qui répondra aux besoins de la population et qui sera en mesure de s’adapter selon l’évolution de la pandémie.

Plus d’informations sur le Regroupement Partage.

---
Mélanie Cormier, agente de développement

50px